Sujet de thèse

Pré-requis neuromoteurs à l’écriture chez l’enfant 

Les questions portant sur le développement de la préhension et des capacités de manipulation chez l’enfant sont souvent focalisées sur le développement de l’écriture. De plus, l’acquisition de l’écriture est un enjeu massif en milieu scolaire. Les psychomotriciens reçoivent alors de nombreuses demandes de rééducation de l’écriture, et ce dès la petite section de maternelle. Il s’agit cependant de déterminer si ces demandes sont légitimes : les mauvaises capacités scriptrices viennent-elles d’un retard de maturité neurologique ou d’une réelle pathologie ? Certaines questions restent peu documentées 1. quels sont les pré-requis neurologiques et moteurs à mettre en place avant l’apprentissage de l’écriture et 2. comment les analyser de manière écologique (en prenant en compte les facteurs environnementaux, socio-économiques et culturels) et non-intrusive chez l’enfant et finalement 3. faciliter le dépistage et le diagnostic des troubles de la préhension et de la motricité fine. Pour ce faire, nous utiliserons de nouveaux outils numériques (capteurs). Ces dispositifs permettent de récolter une grande variété de données, individuellement pour chaque enfant, pour un échantillon important. Cette recherche, au croisement de la psychomotricité, du neuro-développement, de la bio-mécanique permet d’obtenir des mesures d’une précision jamais envisagées dans ces domaines et d’adapter le traitement et l’analyse des données aux destinataires concernés (scientifiques de disciplines différentes, familles, cliniciens).

Neuro-motor prerequisites for handwriting in children 

Questions about the grasping development and manipulation abilities on children are oftenly focused on handwriting development. Besides, handwriting is an important issue for scholar activities. Handwriting difficulties are frequent reasons for school-age children to consult an psychomotor therapist, event at a very young age. It is important to distinguish if the poor motor skills are the result of a lack of neurological maturity or a real pathology ? This questions remains poorly investigated : 1. what are the neurological and motor requirements for handwriting and 2. how we can analyze this requirements from an ecological and non-invasive way (with environmental, socio-economic and cultural factors) and 3. how can we ease the early detection and diagnostic of grasping difficulties. To do so, we will use new digital tools (sensors). This disposals will allow me to collect a high variability of data, individualy for each child, with a large sample. This research, at the crossroad of psychomotricity, neuro-development, ethology and bio-mecanics, will aim to obtain measures with a great accuracy, never considered before. Therefore, I will be able to adapt the data analysis to every concerned recipients (scientists from several disciplines, parents, medical and paramedical teams).