Activités d’enseignement :


Enseignements en formation initiale des étudiants vétérinaires, 1ère année à 5ème année :

  • Ethologie fondamentale et appliquée à la médecine du comportement et à l’évaluation du bien-être animal.
  • Comportement, besoins éthologiques et bien-être chez les espèces domestiques (chien, chat, porc, bovins, cheval).


Activités de recherche :


       Mes travaux de recherche s’articulent autour de l’étude des adaptations comportementales et physiologiques des organismes en réponse aux contraintes et aux variations de leur environnement (naturelles ou expérimentales). Cette thématique de recherche est envisagée à l’échelle de l’individu, comme à l’échelle du groupe, dans une perspective pluridisciplinaire (éthologie, physiologie, écologie). Trois grands axes structurent ce thème :
    - Un premier axe de recherche (2007 – 2011) concerne l’étude des réponses physiologiques et comportementales des organismes face à un stress, dans une perspective ontogénétique. Mes travaux consistent à étudier les effets comportementaux et physiologiques à long terme d’un stress multifactoriel (par obstruction nasale bilatérale, ONB) précoce chez le rat (Rattus norvegicus).
    - Un deuxième axe de recherche (2007 – 2012) consiste à évaluer le comportement thermorégulateur social et son importance pour l’économie d’énergie chez les mammifères et les oiseaux, dans une perspective populationnelle. Cet axe s’intéresse à l’étude de la plasticité phénotypique et des stratégies d’allocation d’énergie via les ajustements physiologiques et comportementaux des individus. Le comportement de thermorégulation sociale, pouvant être défini comme un regroupement actif de plusieurs individus, est utilisé par de nombreuses espèces (ectothermes, 67 espèces de mammifères, 25 espèces d’oiseaux). Particulièrement plastique dans son utilisation, ce comportement permet aux organismes de réduire leur dépense énergétique et de réallouer l’énergie ainsi économisée à d’autres fonctions vitales. J’ai choisi d’explorer les mécanismes physiologiques et l’économie d’énergie associés à ce comportement à travers plusieurs modèles biologiques, faisant face à des compromis énergétiques différents : les lapins nouveau-nés (Oryctolagus cuniculus) en phase de croissance, les manchots empereurs (Aptenodytes forsteri) en phase de reproduction, les éléphants de mer adultes en phase de mue (Mirounga leonina) et les microcèbes (Microcebus murinus) en lien avec la saisonnalité de leur environnement (en collaboration avec P-Y. Henry). La confrontation de ces différents modèles biologiques me permet de mettre en valeur toute la complexité de ce comportement adaptatif.
    - Un nouveau projet scientifique, financé par l’IPEV (Prog. 1037, HEnergES, 2011-2014), consiste à étudier les bénéfices énergétiques liés à la thermorégulation sociale des éléphants de mer austraux (Mirounga leonina) au cours de leur période de mue sur la colonie. Nous supposons que les adaptations comportementales et physiologiques liées aux agrégations plus ou moins denses des éléphants de mer pourraient être influencées par leur condition corporelle et les contraintes climatiques. Les agrégations permettraient aux individus de minimiser le temps passé à terre à jeûner lors de leur mue.
    - Un troisième axe de recherche (2010 – 2012) s’intéresse aux modifications des adaptations comportementales et physiologiques en relation avec le vieillissement et la sénescence des organismes. En collaboration avec le Dr. A. Pasquet (Université de Lorraine, Nancy) : étude de l’influence de l’âge sur la physiologie et le comportement de construction de la toile géométrique de l’araignée Zygiella x-notata. En collaboration avec Loïc Desquilbet (enseignant-chercheur à l’EnvA) : projet de recherche sur le vieillissement et la sénescence chez le chien (Canis familiaris). Les objectifs de ce projet sont (1) de définir un instrument de mesure de la sénescence physiologique et fonctionnelle canine en utilisant le concept de fragilité développé en gériatrie humaine, et (2) de relier la présence de signes de sénescence canine à des facteurs internes (biomarqueurs du vieillissement, paramètres génétiques) et externes (paramètres comportementaux et environnementaux). Ce projet multidisciplinaire vise à fournir les bases scientifiques nécessaires afin de pouvoir proposer des approches thérapeutiques à visée préventive.

Mots-clefs :
Ecophysiologie, éco-éthologie, comportement, physiologie, thermorégulation sociale, stress post-natal, économie d’énergie, ontogenèse, croissance, température interne, oiseau, mammifère, vieillissement.

Publications



GILBERT C., MCCAFFERTY D.J., GIROUD S., ANCEL, A., BLANC S. – 2012. Private Heat for Public Warmth: How Huddling Shapes Individual Thermogenic Responses of Rabbit Pups. Plos One 7: e33553.

ERBRECH A., ROBIN J-P., GUÉRIN N., GROSCOLAS R., GILBERT C., MARTRETTE J-M. -2011. Differential muscular myosin heavy chains expression of the pectoral and pelvic girdles during early growth in the king penguin chick (Aptenodytes patagonicus). Journal of Experimental Biology 214: 1829-1835.

MCCAFFERTY D.J., GILBERT C., PATERSON W., POMEROY P.P., THOMPSON D., CURRIE J.C., ANCEL, A. - 2011. Estimating metabolic heat loss in birds and mammals by combining infrared thermography with biophysical modelling. Comparative Biochemistry and Physiology A 158: 337-345.

TRABALON M., CARAPITO C., VOINOT F., MARTRETTE J-M., VAN DORSSELAER A., GILBERT C., BERTILE F. - 2010. Differences in Brachypelma albopilosa (Theraphosidae) Hemolymph Proteome Between Subadult and Adult Females. Journal of Experimental Zoology 313A: 651-659.

GILBERT C., MCCAFFERTY D., LE MAHO Y., MARTRETTE J-M., GIROUD S., BLANC S., ANCEL A. - 2010. One for all and all for one: the energetic benefits of huddling in endotherms. Biological Reviews 85: 545–569.

GIROUD S., PERRET M., STEIN P., GOUDABLE J., AUJARD F., GILBERT C., ROBIN J-P., LE MAHO Y., ZAHARIEV A., BLANC S., MOMKEN I. -2010. The grey mouse lemur uses season-dependent fat or protein sparing strategies to face chronic food restriction. PLoS One 5: e8823.

GIROUD S., PERRET M., GILBERT C., ZAHARIEV A., GOUDABLE J., LE MAHO Y., OUDART H., MOMKEN I., AUJARD F., BLANC S. - 2009. Dietary palmitate and linoleate oxidations, oxidative stress, and DNA damage differ according to season in mouse lemurs exposed to a chronic food deprivation. American Journal of Physiology 297: R950-959.

ANCEL A., BEAULIEU M., LE MAHO Y, GILBERT C. - 2009. Emperor penguin mates: keeping together in the crowd. Proceedings of the Royal Society B 276: 2163-2169.

GIROUD S., PERRET M., LE MAHO Y., MOMKEN I., GILBERT C., BLANC S. - 2009. Gut hormones in relation to body mass and torpor patterns changes during food restriction and re-feeding in the grey mouse lemur. Journal of Comparative Physiology B 179: 99-111.

GIROUD S., BLANC S., AUJARD F., BERTRAND F., GILBERT C., PERRET M. - 2008. Chronic food shortage and seasonal modulations of daily torpor and locomotor activity in a Malagasy primate: Microcebus murinus. American Journal of Physiology 294: R1958-1967.

GILBERT C., BLANC S., LE MAHO Y., ANCEL A. - 2008. Energy saving processes in huddling emperor penguins: from experiments to theory. Journal of Experimental Biology 211: 1-8.

ZIMMER I., WILSON R.P., GILBERT C., BEAULIEU M., ANCEL A., PLÖTZ J. - 2008. Foraging movements of emperor penguins at Pointe Géologie, Antarctica. Polar Biology 31: 229-243.

GILBERT C., ROBERTSON G., LE MAHO Y., ANCEL A. - 2008. How do weather conditions affect the huddling behaviour of emperor penguins? Polar Biology 31: 163-169.

GILBERT C., BLANC S., GIROUD S., TRABALON M., LE MAHO Y., PERRET M., ANCEL, A. - 2007. Role of huddling on the energetic of growth in a newborn altricial mammal. American Journal of Physiology 293: R867-876.

GILBERT C., LE MAHO Y., PERRET M., ANCEL A. - 2007. Body temperature changes induced by huddling in breeding male emperor penguins. American Journal of Physiology 292: R176-185.