Lieu: Brunoy


Résumé: La période de fructification et la quantité de la fruits produits sont des déterminants majeurs du fonctionnement d’une communauté forestière, mais les analyses simultanées des deux composantes de la variation sont rares. Nous avons analysé un ensemble de données décennales (2001-2011) de la production de fruits pour 45 espèces d’arbres et de lianes de la forêt tropicale des Nouragues, en Guyane française. Nous avons développé une approche bayésienne hiérarchique afin de déterminer la variation de la période de fructification et de la quantité de fruits produits. Notre analyse tient compte des relevés manquants et quantifie la variation aux échelles saisonnière et interannuelle. Le pic de fructification de 22 des 45 espèces s’est produit pendant le pic de la saison des pluies, ce qui est typique de l’Amazonie centrale et orientale. Le moment et la quantité de la production fruitière variaient considérablement d’une année à l’autre dans la plupart des espèces, avec une plus grande variation de la quantité que de la période. En outre, la variation interannuelle de la quantité de fruits produits et la variation du calendrier saisonnier de la production fruitière étaient positivement liées. La production de fruits a varié d’une année à l’autre, passant des espèces à fructification continue à des espèces à fructification en masse (‘masting’) qui ont fructifié 3 fois, voire moins en 10 ans. Au total, 40% des espèces étaient des espèces avec une fructification en masse. Le calendrier saisonnier et la variation interannuelle de la fructification n’étaient pas liés au mode de dispersion des graines entre les espèces. Nous n’avons vu aucune preuve de changement directionnel dans le niveau de la production de fruits ou le moment de la production de fruits ou de leurs variances; cependant, une décennie est une courte durée pour de telles analyses.

Abstract: The timing and quantity of fruit production are major determinants of the functioning of a forest community, but simultaneous analyses of both components of variation are rare. We analyzed a ten-year dataset (2001-2011) of fruit production for 45 tree and liana species from the Nouragues rainforest, French Guiana. We developed a hierarchical Bayesian approach to determine variation in the timing and quantity of fruit production. Our analysis accommodates missing censuses and quantifies variation at seasonal and inter-annual scales. The fruiting peak of 22 of 45 species occurred during the peak of the rainy season, which is typical for the central and eastern Amazonia. The timing and quantity of fruit production varied substantially across years in most species, with greater variation in quantity than in timing. In addition, inter-annual variation in the quantity of fruit produced and variation in the seasonal timing of fruit production were positively related. Fruit production varied across years from continuously fruiting species to mast fruiting species that fruited three or fewer times in 10 years. Fully 40% of species were mast fruiting species. The seasonal timing and inter-annual variation in fruiting was unrelated to seed dispersal mode across species. We saw no evidence for directional change in the level of fruit production, the timing of fruit production or their variances; however, 10 years is a short record for such analyses.