Lieu: Brunoy

Résumé: En cardiologie interventionnelle, le remplacement valvulaire transcathéter est désormais une réelle alternative à la chirurgie cardiaque. En 2002, pour la première fois il est possible chez un Homme de remplacer totalement la valve aortique par cathétérisme. Depuis ce domaine de chirurgie minimalement invasif a fait de gros progrès. Aujourd’hui les équipes de médecins et d’ingénieurs s’intéressent à la valve tricuspide, seule valve pour laquelle il n’existe pas encore de remplacement complet par cathétérisme. Pour développer des implants, la recherche préclinique doit pouvoir s’appuyer sur des modèles expérimentaux in vivo bien définis et
parfaitement connus. Les caractéristiques et le fonctionnement de la valve tricuspide doivent être comparables à celle d’un humain. L’objectif de ce travail de thèse est de décrire les similarités et les différences anatomiques et histologiques de la valve tricuspide entre l’humain et les trois principales espèces animales utilisées en recherche préclinique pour la validation de dispositifs de cardiologie interventionnelle et de chirurgie cardiaque : le porc, la brebis et le chien.