L’étude s’inscrit dans le cadre du projet « Wheatamix » un projet ANR Agrobiosphere, qui étudie l’intérêt d’associer des variétés de blé pour renforcer la multifonctionnalité et la résilience des systèmes agricoles, dans le contexte de changement global. Notre objectif est de quantifier l’impact de l’association variétale à l’échelle d’une parcelle et d’une exploitation sur les communautés de collemboles (Microarthropodes du sol). Pour cela nous avons comparé plusieurs niveaux de diversité génétique du blé (1, 2, 4 et 8 variétés) répartis sur un  total de 104 parcelles. Ce dispositif nous a permis de répondre aux questions suivantes : les mélanges de variétés de blé permettent-ils de favoriser la diversité et l’abondance des collemboles ? Et si oui, quels mélanges ? Quel est l’effet de la diversité du blé sur la composition spécifique des communautés des collemboles ?

affiches_seminaires_UMR_Brunoy_Benassoula.jpg