Par Nicolas VILLAIN, doctorant de l’équipe BIOADAPT, UMR 7179 MECADEV - Mécanismes adaptatifs et Evolution

Parmi les mécanismes permettant d’optimiser les réponses adaptatives dans des environnements changeants ou lors de périodes de rareté des ressources alimentaires, les réponses comportementales jouent un rôle majeur en permettant une réponse rapide face aux contraintes. La plasticité comportementale est définie comme la capacité pour un individu de modifier son comportement en fonction des variations de l’environnement, permettant ainsi le maintien d’une performance optimale. On distingue la plasticité comportementale innée et par apprentissage. La synchronisation de l’horloge biologique peut être considérée comme marqueur de la plasticité comportementale des individus. Dans cette étude nous avons cherché à évaluer l’impact de la disponibilité en ressources alimentaires sur la capacité de synchronisation de l’horloge biologique, chez un primate nocturne, le Microcèbe(Microcebus murinus).

seminaire_villain.jpg