Les recherches de notre équipe sont centrées sur l’effet des perturbations naturelles (succession végétales, variations climatiques) et anthropiques (gestion forestière, fragmentation, chasse) sur la dynamique de groupes indicateurs et de groupes fonctionnels végétaux et animaux de la forêt tropicale comme par exemple les animaux disperseurs primaires et secondaires de graines, les insectes décomposeurs, les plantes du sous-bois et les modèles de croissance des arbres.

Nous analysons les effets des perturbations en terme de changements de richesse spécifique et de recomposition de peuplements ainsi que de conséquences sur la stabilité des réseaux d’interactions mutualistes et antagonistes (ex : plantes – vertébrés frugivores).

Nous nous appuyons sur des bases de données, des collections et un suivi temporel de certains assemblages pour analyser le rôle des processus démographiques et historiques sur l’évolution de la biodiversité.

Régions d’étude : Brésil, Cameroun, Gabon, Guyane, Madagascar, Malaisie, Nigeria, République Démocratique du Congo, Thaïlande, Vietnam.

Mots clés : Biodiversité, Changement climatique, Chasse, Forêt tropicale, Fragmentation, Groupe fonctionnel

 

sousbois.jpgfruits.jpgbousierbleu.jpg